Mardi 18 janvier nous avons appris le décès aussi soudain que brutal de Robert. Monsieur Ridard, après une carrière de mécanicien et de conducteur d'engin, était revenu s'installer sur les terres de son enfance non loin de Montreuil le Gast en 1998. Lors de notre première rencontre chez les frères Baudé avec Arnaud, deux semaines avant l'édition 2002, il avait répondu favorablement à notre invitation de participation. C'était la première "pointure" qui nous faisait confiance "hors commune". Avec son SIFT, son Deutz, son Bobard, son Bolinder, son chenillard Bernard et surtout sa personnes et ses copains, il faisait sensation à Guipel.

Bon courage à sa famille.

DSC_6409 (89).JPG